Situé contre l’enceinte de Charles V, aux confins de la capitale, le quartier du Sentier s’est développé au

XIXe siècle à l’emplacement d’un ancien jardin d'agrément religieux qui fut longtemps le repère de la gueuserie. Le visage du quartier, au relief singulier, fut bouleversé avec l’essor incroyable d’une nouvelle bourgeoisie

se déployant entre la création des passages couverts et la multiplication des théâtres sur les Grands

Boulevards, tous deux réels lieux de monstration. C’est dans ce quartier que Napoléon Ier décida, en 1807,

d’y transférer la bourse, conçue comme une articulation dans la ville en transformation. Créés en 1825, un temps fréquentés par Chopin, la cité Bergère et ses dix hôtels néoclassiques constituent un rare exemple de refuge voué aux touristes fortunés dont les abords furent imaginés pour faciliter leurs dépenses.


Parcourir l’histoire du Sentier, c’est comprendre comment ce quartier, né à partir de rien, a su devenir un

nœud commercial majeur aux XIXe et XXe siècle, et retrouve aujourd’hui à nouveau ses faveurs après un temps de mépris. Découvrez pourquoi Paris s’est couvert de décors égyptiens embrassant le style « Retour d’Égypte » encouragé par Napoléon. Relevez des détails de devantures, parfois grandioses, souvent discrètes,

toutes témoins de l’histoire florissante des commerces à Paris. Comprenez pourquoi ce quartier se

compose d’une suite de réalisations importantes, jalons de la modernité, employant le métal

pour en faciliter l’édification


















Lieu du rendez-vous

La visite Le quartier du Sentier, quartier du commerce et des divertissements du Moyen Âge au XIXe siècle démarre devant l’entrée du passage du Caire (2, place du Caire), métro Sentier (ligne 3).

Le jour de la visite, le guide sera présent 15 minutes avant le début de la visite.

La visite dure environ 2 heures.

La visite se termine devant la Bourse - Palais Brongniart (métro Bourse [ligne 3]).