Construit pour l’Exposition universelle de 1900, comme son voisin le Grand Palais, devenu musée de la Ville de Paris en 1902 et récemment rénové (2001-2005), le Petit Palais est un joyau témoin du rayonnement de Paris au tournant du XXe siècle. Conçu pour durer après l’Exposition, ce palais des arts camoufle ses audaces sous un décor convenu. Marquée par l’éclectisme dominant à la Belle Époque, la magnificence architecturale du Petit Palais présente aussi des réminiscences classiques surprenantes qui tentaient alors de gommer le débordement Art nouveau qui touchait la grande Exposition.


Le Petit Palais fut construit par Charles Girault entre 1898 et 1900. L’architecte, qui souhaitait donner à son bâtiment l’apparat et la dignité d’un palais officiel, avait conçu un programme destiné à glorifier la Ville de

Paris et à célébrer les bienfaits de l’Art. Dans cette intention, le sujet et l’emplacement des décorations furent soigneusement définis, de la grille d’honneur, à la rotonde d’entrée, jusqu’aux galeries d’exposition cachant un péristyle intérieur. Jugée en 1900 trop lumineuse pour une bonne conservation, cette audace lumineuse permet de mettre en valeur des chefs-d’œuvre antiques, des peintures et des sculptures ; ensemble qui constitue l’un des fonds les plus remarquables en France.


Découvrez quels liens unissent l’Élysée et Versailles au Petit Palais. Remarquez les programmes sculpté et

peint qui n’ont cessé d’évoluer au cours du chantier de construction et pourquoi le nom de « Babel artistique » y a été créé. Enfin, laissez vous guider par une présentation des pièces majeures du musée.














Lieu du rendez-vous

La visite du Petit Palais démarre dans le hall du musée (avenue Winston Churchill, 75008), métro Champs-Elysées Clemenceau (ligne 1 et 13).

Le jour de la visite, le guide sera présent 15 minutes avant le début de la visite.

La visite dure environ 2 heures.